Une prolongation de 1 ou 2 ans maximum peut être demandée (Nouveau chercheur à habiliter pour un projet existant), en expliquant les raisons (publication en cours de rédaction, approfondissement de certains travaux…).

Compte tenu des délais de procédure, la demande de prolongation doit être adressée au secrétariat du comité environ 3 mois avant la date de fin de l’habilitation initiale.